David Olivier

Première tentative de création d'un site web

Histoire

WikiMedia Commons | « Logo_L'Histoire » | Licence CC0 2015 | commons.wikimedia.org | 640 x 204 | JPG 100% | 42ko

L’haltérophilie, à ses débuts, n’était qu’un outil d’évaluation et de quantification la force physique des hommes les plus forts d’Europe. Un long processus de développement a fait de cette discipline ce qu’elle est aujourd’hui.

Progression historique

Son entrée dans les premiers Jeux Olympiques modernes en 1896 à fait de l’haltérophilie une discipline encadrée, cependant les techniques de levé d’aujourd’hui ne sont pas encore officialisées. Ces techniques se développent au cours des décennies et se formalisent tel que nous les connaissons aujourd’hui qu’en 1972. Ainsi, l’arraché et l’épaulé-jeté entrent dans l’ère moderne en tant que techniques exclusives en compétition. De surcroît, les premières catégories de poids apparurent en 1905, de ce fait, les haltérophiles purent compétitionner à « force égale », amenant une nouvelle génération d’athlètes.

L’entrée des femmes

Il faudra attendre jusqu’en 1947 avant de voir apparaître des femmes dans les compétitions de niveaux régionales et provinciales et encore plusieurs décennies avant leur entrée aux Championnats du Monde en 1986. Puis finalement, les premières femmes haltérophiles intègrent les Jeux Olympiques du deuxième millénaire (2000).

Dopage

Le problème du dopage dans la discipline de l’haltérophilie existe en compétition depuis l’arrivée des médicaments pharmaceutiques au début du 20ème siècle. Le problème resta majeure jusqu’à ce qu’en 1995 le Comité International Olympique (CIO) menace la Fédération Internationale d’haltérophilie (FIH) d’exclure la discipline des jeux. Cependant, aujourd’hui encore, certains haltérophiles décident délibérément de se doper, dans d’autres cas, ce sont les entraîneurs qui droguent leurs athlètes à leurs insu.

Records

Indépendamment du temps, du sexe et des catégories de poids, les records à l’arraché et à l’épaulé-jeté sont respectivement 216 kilogrammes et 263 kilogrammes, les deux ayant été établis au 20ème siècle comme tout les autres. Effectivement, le dernier record établit aux Olympiques en haltérophilie est celui du Turque Naim Suleymanoglu à l’épaulé-jeté en 1996, un an après l’application des politiques anti-dopage par la Fédération Internationale d’haltérophilie. Cela pourrait laisser croire que les athlètes ne performent plus aussi bien parce qu’ils ne sont plus dopés, cependant, aucune preuve scientifique n’appuie cette affirmation.

Grands haltérophiles

Vassili Ivanovitch Alexeiev

WikiMedia Commons | « CAMPIONI DELLO SPORT PANINI 1970 1971 48 VASSILI ALEXEJEV SOLLEVAMENTO PESI R » | Licence CC0 2016 | commons.wikimedia.org | 163 x 249 | JPG 100% | 46ko

Né dans l’Union soviétique en 1942, Vassili est un haltérophile célèbre aussi surnommé « l’homme le plus fort du monde ». Il battit 80 records du monde, obtenu 2 médailles d’or aux Jeux Olympiques, 8 médailles d’or et 2 médailles d’argent aux Championnats du monde en plus de 8 médailles d’or aux Championnats d’Europe. Vassili possède le titre du plus grand médaillé de sa catégorie. Il était un athlète accompli compétitionnant dans la catégorie de poids des super-lourds (105kg et plus). Il fut le premier sportif à passer les 600kg dans un total de compétition.

Vencelas Dabaya

WikiMedia Commons | « Vencelas_Dabaya » | Licence CC0 2017 | commons.wikimedia.org | 275 x 183 | JPG 100% | 36ko

Vencelas est franco-camerounais né au Cameroun et portant la citoyenneté française depuis son entrée au Jeux Olympiques de 2004 où il remporta la cinquième place dans la catégorie des 69 kilogrammes. Au total il aura remporté 3 médailles d’or, 5 d’argent et 1 de bronze aux Championnats d’Europe, 2 d’or, 1 d’argent et 4 de bronze aux Championnats Mondiaux et 1 médailles d’argent aux Jeux Olympiques de 2008.

Leonid Taranenko

WikiMedia Commons | « Winners of the weughtlifting competiton in 1980 Olympics » | Licence CC0 2016 | commons.wikimedia.org | 800 x 957 | JPG 100% | 449ko

C’est en Union soviétique qu’est né Leonardo, il s’inscrit dans les meilleurs haltérophiles du monde dans la catégorie des 105kg et plus. Ayant remporté une médailles d’or et une autre d’argent aux Olympiques, 2 d’or, 1 d’argent et une de bronze aux Championnats Mondiaux ainsi que 4 médailles d’or, 2 d’argent et 1 de bronze aux Championnats d’Europe, il est l’un des athlète les plus médaillés de sa catégorie.

Louis Cyr

Wikimedia Commons | « CyrLouis » | Licence CC0 Sans Date | commons.wikimedia.org | 1335 x 1920 | JPG 80% | 244ko

Louis Cyr est né au Québec et ne l’a quitté que pour compétitionner contre ses adversaires d’Europe et des États-Unis.

Source #1: Fédération Internationale d’haltérophilie | « IWF INTERNATIONAL WEIGHTLIFTING FEDERATION » | Licence © IWF | iwf.net

Source #2: Fédération Internationale d’haltérophilie | « IWRP – International Weightlifting Results Project » | Licence © IWRP | iwrp.net

Source #3: Comité International Olympique | « Haltérophilie » | Licence © CIO | olympic.org

 

  • 2 blocs de citation
  • Entre 5 et 10 images optimisées (max 500 ko), insérées dans le texte indivudellement ou en galerie
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :